Association
des enfants de la S.L.A.F Membre du Collectif Solidarité Charcot

La Maladie de Charcot

La S.L.A est la plus fréquente des maladies neurodégénératives rares

La S.L.A est la plus fréquente des maladies neurodégénératives rares

La Sclérose Latérale Amyotrophique ou S.L.A, qu’on appelle parfois "maladie de Lou Gehrig" ou encore "maladie de Charcot" en France, est une maladie neurodégénérative à évolution rapide.

C'est une maladie qui cause la dégénérescence d’un groupe particulier de cellules nerveuses, les motoneurones, ainsi que des voies de communication nerveuse qui se trouvent dans le cerveau et la moelle épinière. Ceci entraîne progressivement la paralysie des muscles volontaires.

Dans cinq et dix pour cent des cas environ, la SLA possède une origine héréditaire et s’est souvent manifestée sur plusieurs générations : cette forme de la maladie s’appelle la S.L.A familiale.

Il n’y a pas de traitement curatif. Concrètement, la personne atteinte se retrouve graduellement paralysée des quatre membres puis elle perd l’usage de la parole, ne peut plus s’alimenter et enfin, ne peut plus respirer sans assistance. Cependant, elle garde généralement des facultés intellectuelles parfaitement intactes et se retrouve donc, à terme, consciemment prisonnière de son corps, complètement dépendante de son entourage et incapable de communiquer, alors qu’elle est le plus souvent parfaitement lucide tout au long de la progression de la maladie.

La Sclérose Latérale Amyotrophique est une affection mortelle  : le décès est dû, dans la grande majorité des cas, à un trouble respiratoire, aggravé par une surinfection bronchique.

Comprendre la S.L.A